Partagez | 
 

 - Leila Robertson -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Qui suis-je?



En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: Quand on veut... On peut !

- Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 13:15







ROBERTSON
LEILA





copyright YUME
PARCE QUE JE SUIS QUELQU'UN

PRÉNOM NOM : Robertson Leila
ÂGE : 38 ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le 16 Septembre 1976 à Raleigh, Caroline du Nord, USA
OCCUPATION : Leila fait partie des Adeptes où elle est le bras droit du Cardinal Becker. De plus, elle occupe la fonction de médecin dans la vie, même si ces qualités de santé peuvent être parfois utiles au sein de l'organisation.
GROUPE : Get Outta Our Way
AVATAR : Angeline Jolie





PARCE QUE J'AI DE LA PERSONNALITÉ

    Il serait facile de caractériser Leila… Du moins pour les personnes la fréquentant. La première chose qui leur viendrait sûrement à l’esprit serait le débit de parole que la brune possède. Leila a toujours son mot à dire, quelque chose à raconter, ou un avis à donner tout simplement. Certains vous diront même que, certaines fois, son incessant bavardage en devient fatiguant. Pour elle, ce trait de caractère n’est pas une tare puisqu’elle sait quand elle peut ouvrir la bouche. Toutefois, elle ne serait plus la même si jamais sa voix venait à disparaître… C’est d’ailleurs l’une de ses plus grandes craintes !

    Viendrait ensuite l’innocence de Leila. Bien qu’elle possède une grande confiance en elle, la brune se montre souvent hésitante envers ses choix. Toutefois, elle ne regrette jamais et ne revient pas sur ses paroles. Bien que la vie ne l’est pas épargnée, Leila est restée quelqu’un d’influençable. Un trait de sa personnalité qu’il n’est pas difficile d’observer lorsqu’elle se trouve en compagnie de Blake. D’ailleurs, il n’est pas rare de la voir boire les paroles du brun, ou de plaider en sa faveur. Le tout formant une personnalité attachante.

    Les proches de la brune vous diront ensuite que le cœur de Leila est gros comme çà. De nature empathique, elle pourrait écouter ses proches parler d’eux pendant des heures tout en essayant d’être présente pour eux. Ses problèmes passent après ceux des gens qu’elle apprécie. Ce dernier trait de caractère lui joue des tours de temps en temps d’ailleurs…

    De nature obstinée, elle ne recule devant rien lorsqu’elle doit atteindre un but. Elle ne se ménage pas, et n’hésite pas à se fixer de difficiles objectifs afin de donner le meilleur de soi-même. Perspicace, elle peut se vanter d’avoir un esprit développé avec une culture générale intéressante. En effet, lorsqu’elle était petite, Leila était très curieuse et une grande adepte de la question « pourquoi ? ». Toutefois, elle n’a jamais été quelqu’un de très rationnel, sans pour autant être persuadé de l’existence de forces surnaturelles. Cela expliquant sa surprise ainsi que son inquiétude lors de sa découverte de la population imaginaire.



PARCE QUE J'AI UN AVIS, MOI AUSSI

    Il n’y a pas si longtemps que cela que Leila a appris l’existence de ces créatures anormales. C’était lors d’une conférence sur la religion d’ailleurs. Elle n’avait pas pris cette révélation au sérieux, mais c’était considérablement inquiéter lorsque de sa première confrontation avec ce monde. Son avis premier : qu’il fallait éradiquer ces choses afin de rendre la Terre à ceux pour qui Dieu l’avait créée : eux, les Hommes ! C’était donc avec cet état d’esprit qu’elle s’était lancée dans cette lutte…

    Néanmoins, une nouvelle interrogation a fait son apparition depuis quelques mois… Depuis la Grande Révélation d’ailleurs… Leila a vu ses convictions se fissurées lorsque son esprit s’était mis à se demander : pourquoi ces créatures se révéleraient-elles au grand jour, sachant qu’elles sont poursuivies ?

    Aujourd’hui, Leila reste sur ses convictions, même si quelques doutes s’insinuent doucement en sa foi.


PARCE QUE J'AI UNE HISTOIRE À RACONTER
[justify]
    CHAPTER ONE - LIFE


    C’est le 16 Septembre 1976 que Leila vit, pour la première fois, la lumière du jour… Du moins celle de la lampe d’hôpital qui l’éblouissait. La seconde chose qu’elle vit, fut le visage de sa mère. Souriant et rayonnant de tendresse, son visage pâle rehaussé grâce à deux orbes noirs en train de l’admirer, sa mère resplendissait après des heures de dur labeur. Enfin, le faciès de son père avait fait son apparition dans son champ de vision. Les larmes perlant aux coins de ses yeux noisette, il avait caressé son crâne dépourvu de cheveux avec toute la tendresse qu’il pouvait accorder à sa fille unique, avant de prononcer ce prénom qui serait le sien.

    Les dix premières années de sa vie se passèrent à Raleigh. Cette modeste ville de Caroline du Nord. C’était là qu’elle était née, et c’était le lieu où se trouvaient ses racines. Elle vécue ces premières années comme une enfant normale. Elle était scolarisée dans l’école du coin. Fêtait les anniversaires des amies et amis, entourée de ballons et gâteaux colorés. Raleigh était une vieille ville, ancrée dans son traditionalisme. La grande majorité des habitants se retrouvaient chaque Dimanche pour la messe, dans l’église de leur quartier. Le curé était souvent un homme qu’ils côtoyaient chaque jour qui passait. C’est ainsi que Leila fit ses premiers pas à l’église lors de son baptême, avant que de longues messes ne viennent rythmées ses semaines et années. Très vite, le vieil homme qu’était le curé la pris sous son aile, touché par la curiosité dont elle faisait preuve à l’égard de la nature, du monde et de Dieu.

    Comme tous les enfants, Leila dormit avec une veilleuse pendant quelques années. Toutefois sa curiosité l’avait amené à contourner les règles fixées par ses parents concernant les créatures de l’Enfer. Et c’est après avoir déniché un livre relatant l’existence de diverses choses à l’âme noire qu’elle se mit à vérifier ses placards, le dessous de son lit avant de se coucher. Ses parents ne furent jamais au courant de ses habitudes, occultant toutes notions surnaturelles.

    CHAPTER TWO – DEATH


    C’était l’année de ses treize ans. Coïncidence ou hasard ? Elle ne s’était jamais posé la question. Cela s’était déroulé pendant le mois d’Août. Cette année-là la chaleur s’était faite omniprésente, étouffant chaque personne osant mettre un pied hors de chez lui en plein après-midi. Les piscines privées étaient prises d’assaut, et les rues se vidaient du moindre habitant dès onze heures du matin. Pas un bruit ne transperçait et même les moustiques étaient restés dans leur coin d’eau croupis.

    Le cri résonna brusquement. Presque violemment. Brisant ce miroir silencieux que représentant le quartier familial de Raleigh. Ce cri n’était pas à sa place. Les habitants mirent de nombreuses secondes à réaliser qu’une chose se passait dans leur quartier calme. Sortant rapidement de leurs maisonnées, les femmes se consultèrent du regard, tandis que les hommes s’armaient comme ils pouvaient. Très vite, il fut déterminé que le cri venait de l’église. Avec toutes les précautions du monde, les hommes en tête, ils se rendirent tous sur les lieux… Quelle ne fut leurs surprises lorsqu’ils découvrirent la nef centrale ainsi que le transept. Les bancs avaient été retournés. Des vitraux étaient brisés. Aucun bruit ne transpirait.

    Soudain ils la remarquèrent. Là, au centre du transept, la tête baissée et les mains jointes sur la poitrine. De dos, l’on pouvait voir ses cheveux bruns tombés le long de son dos. La voix tremblotante, sa mère brisa le religieux silence…

    _ Leila… Leila, c’est toi ?

    Comme si on la réveillait d’une crise de somnambulisme, la jeune adolescente retrouva son souffle et se tourna vers sa mère. Le mouvement fut lent… Très lent ! Tellement que chacun put voir la terreur peinte sur son visage légèrement hâlée. Ses yeux noisette écarquillés comme deux soucoupes, elle n’avait aucune notion spatiale ou temporelle. Le reste fut flou. D’ailleurs Leila ne s’en souvient plus !

    Quand les forces de polices la questionnèrent, elle ne put répondre que quelques mots. Qu’elle était allée voir le curé car elle pensait avoir oublié un bracelet lors de la messe. Elle ne se souvient plus d’avoir retrouvée le corps mutilé du curé. Ce dernier presque méconnaissable. Elle, qui aurait pu être le témoin de cette affaire, ne se souvenait de rien… La théorie avancée était celle des psychiatres : le traumatisme avait tellement été violent que son esprit avait préféré l’effacer de sa mémoire !

    CHAPTER THREE : DISCOVERY


    Les années passèrent. Ses parents les avaient forcés à déménager après cette sale affaire. D’ailleurs le meurtrier courait toujours. Toutefois, la famille Robertson ne coupa pas les ponts avec Raleigh. Leur nouvelle maison se situait à Mystic Falls en Virginie. Leila ne se trouvait donc qu’à quelques heures de route de son lieu de naissance. Elle poursuivie ses études et emprunta la très noble voie de la santé. Son rêve de jeune femme de dix-huit ans : devenir un neurochirurgien réputé !

    Les années s’étaient écoulées, et elle était devenue une grande jeune brune aux yeux noisettes, n’ayant d’yeux que pour ses cours mais faisant fondre de nombreux cœurs. La religion faisait toujours partie de sa vie. Elle était d’ailleurs omniprésente. Leila se rendait toujours à la messe. Seule ou accompagné de mère. Son père étant décédé quelques années plus tôt de la maladie d’Alzheimer… D’où son attrait pour le cerveau humain. Sa curiosité était toujours présente, et elle passait de longues journées à bouquiner et à s’informer sur l’Eglise, la médecine et tout ce qui pouvait l’intéresser.

    Sa vie prit un nouveau tournant durant l’année de ses vingt-deux ans. Elle était partie à New-York afin d’assister à une conférence médicale sur les progrès technologiques des chercheurs. Désirant passée le week-end là-bas et changer d’air, elle avait loué une petite chambre dans un motel. La conférence avait eu lieu le Vendredi soir. C’est lors de la matinée de Samedi qu’elle le découvrit. Cet article ! Il traitait d’une conférence sur la religion qui aurait lieu dans quelques heures à quelques quartiers de son point de chute. Sans réfléchir, elle avait fourré le papier dans son sac, prenant le parti d’aller voir de quoi il en retournait.

    La conférence avait été fort intéressante. Tellement que de nombreuses questions s’étaient soulevées dans sa boite crânienne. Détestant rester sans réponses, Leila avait été discuté avec l’homme qui avait animé la représentation. Son nom, elle ne l’oublierait jamais… Blake Turner… Ce brun de sept ans plus vieux avait répondu à ses questions… Et même plus ! Ce soir-là, dans sa chambre, un violent mal de tête l’assaillit alors qu’elle repassait les découvertes qu’elle avait faites. Les créatures de la nuit existaient donc bel et bien ? Les vampires… Les fantômes… Les sorcières… Lucifer ! Tout cela existait-il réellement ? Son sommeil fut violemment agité. Elle se réveilla en sueur, le cœur battant, des images sanglantes en tête. Elle s’en souvenait parfaitement à présent… De cette créature identique à un homme qui avait assassiné le curé sous ses pauvres yeux d’adolescente. De ce… Vampire qui s’était abreuvé du sang du religieux. Que ce serait-il passé si elle n’avait pas hurlé ce jour-là ?

    L’après-midi même, elle rencontrait à nouveau Blake. Se promenant tranquillement dans Central Park, il lui fit un topo sur le monde surnaturel, osant même lui demander pourquoi son comportement avait tant changé en si peu de temps. Leila lui avait expliqué, guettant sa réaction. Il lui avait ouvert les yeux sur le monde réel. Depuis elle avait pris une décision… Celle de le suivre dans sa quête. C’est ainsi qu’elle avait été accueilli chez les Adeptes.

    Les années avancèrent encore. Les rencontres avec le surnaturel se multipliant. Elle avait appris à se battre, à les reconnaître… Et plus important, son statut de médecin lui conférait un rôle important dans l’organisation. Blake et elle continuait de se voir fréquemment… L’attachement et l’admiration qu’elle vouait à cet homme toujours plus grand ! Puis, six mois auparavant, ses convictions s’ébranlèrent ! La Grande Révélation eut lieu, et le monde apprit l’existence de ces créatures…


PARCE QUE C'EST MOI QUI AI LES COMMANDES

    PSEUDO : SURNOM? Celui du moment : Yume ^^
    ÂGE : VOTRE ÂGE RÉEL : 22 ans (et toutes mes dents =p )
    PAYS : D'OÙ VENEZ-VOUS? Je vis en Bretagne... Là où la pluie est omniprésente ^_^
    CODE DU RÈGLEMENT: ok by Silver
    TON AVIS SUR LE FORUM :Rien à dire pour l'instant. Le design est très beau. Le contexte est très bien travaillé, ainsi que très intéressant. Il offre beaucoup de possibilités, c'est bien. Enjoy xD



Dernière édition par Leila Robertson le Dim 6 Mai - 19:12, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Qui suis-je?


✔ Date de naissance du personnage : 26/09/1986

En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: E.T phone HOme (T^T)

Re: - Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 13:52
Hiii une fille *apeur* Bienvenue parmi nous Yume et bonne fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Qui suis-je?



En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: Quand on veut... On peut !

Re: - Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 14:39
Bouuuuuuuhhhh

Merci pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rock your life.
I love you baby daughter.
Rock your life.I love you baby daughter.
Qui suis-je?


✔ Date de naissance du personnage : 21/06/1988

En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: Follow your honest convictions, and stay strong.the people

Re: - Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 17:39
Allo miss! Très contente d'avoir Leila si rapidement sur le forum!!
Je connais quelqu'un qui va être fou... *tousse* Kinkaid... *tousse*

J'ai vraiment hâte de lire toute ta fiche et de voir quelle histoire tu vas nous sortir. ;)
À bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spn-revelation.forumactif.org
avatar

Qui suis-je?


✔ Date de naissance du personnage : 10/12/1983

En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation:

Re: - Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 18:20
Moi? Devenir fou? Je ne vois pas de quoi tu parles...

Sans blague, bienvenue parmis nous. C'est super d'être déjà 2 adeptes.

J'ai hâte de lire la suite de ta fiche aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Qui suis-je?



En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: Quand on veut... On peut !

Re: - Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 19:14
Merci à tous les deux pour cet accueil ^^

Vous me mettez la pression pour ma fiche
J'espère qu'elle sera à la hauteur de vos espérances =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rock your life.
I love you baby daughter.
Rock your life.I love you baby daughter.
Qui suis-je?


✔ Date de naissance du personnage : 21/06/1988

En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: Follow your honest convictions, and stay strong.the people

Re: - Leila Robertson -    Dim 6 Mai - 20:45
Nous ne voulions pas te mettre la pression lol Je suis désolée miss

Tout ce que j'ai à dire c'est :
Oulala! Tu n'avais pas à t'inquiéter!
J'ai adoré lire ton histoire
J'aime vraiment ce que tu as fait du personnage.

Je cours te valider de ce pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spn-revelation.forumactif.org
avatar

Qui suis-je?



En savoir plus?



Qui suis-je?
✔ Relations:
✔ Citation: Quand on veut... On peut !

Re: - Leila Robertson -    Lun 7 Mai - 5:03
Merci beaucoup

Et merci pour la fiche ;)
Il faut dire que le personnage m'inspirait réellement ! En fait, Leila m'attendait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Qui suis-je?



En savoir plus?



Re: - Leila Robertson -    
Revenir en haut Aller en bas
 

- Leila Robertson -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: